Décès de Jean-Gabriel ARNOULD

Alors qu’il venait d’arriver en soirée, en Alsace, sur le lieu du séminaire auquel il devait participer, Jean-Gabriel s’est fracassé le crâne, dans l’obscurité, en chutant dans les escaliers non éclairés.

 J’ai, au nom du club, participé à ses obsèques.

 La cérémonie fut grandiose : L’archevêque de Reims a officié assisté de quatre prêtres, une trentaine de prêtres et religieux avaient pris place dans le chœur, l’église de Château Regnault était comble.

Son parcours de prêtre un peu atypique, fut retracé mettant l’accent en particulier sur son souci de contact et de soutien aux ouvriers de la Vallée où il exerça la grande partie de son apostolat. Il y fut même fait mention du Tennis de Table, « sport qu’il affectionnait » (et qu’il avait pratiqué longtemps dans le club de Haybes avant de venir chez nous).

 L’assistance nombreuse et recueillie montre à quel point il était estimé par la population ouvrière de la Vallée et par ses confrères.

                                                                                                  Yvon Ancelin